octobre 19th, 2017

Les dividendes : définition et fonctionnement

Les dividendes késako ? Ces derniers temps, on entend souvent parler d’actions, d’obligations, ou encore de dividendes. Mais pour le commun des mortels, c’est très proche du mandarin.

Il est temps de clarifier tout ça.

Quelques définitions pour mieux comprendre les dividendes.

Une action est un titre de propriété permettant à son détenteur de posséder une partie du capital d’une entreprise. Avec ses actions, le détenteur acquiert certains droits, comme par exemple intervenir dans la gestion de l’entreprise, mais également d’en retirer un bénéfice qu’on appelle un dividende (qui contrairement à ce qu’on peut entendre, est un mot masculin). Le montant des dividendes n’est pas fixe, ni obligatoire puisque ce sont les membres de l’assemblée générale annuelle qui décident ou non de verser des dividendes aux actionnaires.

Une obligation, quant à elle est une valeur mobilière constituant un titre de créance… comme un crédit. Elle peut être cédée à un tiers et peut donc faire l’objet d’une cotation boursière ou être présente sur un marché financier. Il s’agit tout simplement d’un flux financier ou d’un échange. On achète et on vend. Rappelez-vous les titres de créance du trésor public par exemple. L’avantage majeur, comparé à l’action, est le versement d’un revenu fixe grâce au taux d’intérêt bloqué.

Comment fonctionne le système des dividendes.

Les dividendes font l’objet de versements réalisés aux actionnaires d’une société dont le capital a été divisé en parts. Donc actions et dividendes sont des amis intimes.

L’activité d’une entreprise peut se solder par des déficits ou des bénéfices. Lorsqu’il y a des bénéfices, les membres de l’assemblée générale annuelle peuvent décider de redistribuer une partie ou investir pour améliorer la performance de la société.

Le paiement d’un dividende, quand et comment ?

Le paiement d’un dividende peut s’effectuer sous forme numéraire, plus précisément en argent. Cela s’appelle le détachement de dividende. La société décide du montant et du jour de versement après un vote en assemblée générale. C’est à ce moment que le cours de l’action chute du montant du dividende.

Il existe un agenda des dividendes. Les entreprises sont tenues de rendre public le montant des dividendes distribués et le jour exact de versement. La loi exige que le paiement du dividende intervienne au maximum 3 jours ouvrable après le détachement. Techniquement, c’est pour éviter que les actions ne soient basses trop longtemps. Cela peut avoir un impact négatif sur l’image de la société puis sur ses ressources.

Les actions sont des titres intéressants pour des investissements à court terme uniquement, c’est à dire 2 à 5 ans. Mais très risqué. Les paramètres de rendement sont variables (bénéfices nécessaires, versements non obligatoires)

Vous voulez ouvrir un PEA et toucher des dividendes ? Je vous conseille Binck.fr

Je suis chez Binck.fr depuis un an et je suis un client satisfait ! Premièrement, les frais de courtage sont parmi les moins chers et leur service client est de bonne qualité. De plus, c’est un ami qui m’a parrainé ! J’ai eu 100 euros de frais de courtage offert. Un vrai plus pour commencer. Ainsi, j’ai acheté plusieurs actions au prix du cours, sans avoir les frais qui s’ajoutent habituellement dessus.

Avez-vous un PEA ou un « compte titres » pour toucher des dividendes ? Quelles sont vos stratégies d’investissements ?

This entry was posted on jeudi, octobre 19th, 2017 at 9:41 and is filed under Investisseurs. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.