juillet 22nd, 2016

– Le spécialiste du bouchon et de la tonnellerie OENEO publiera les résultats de son premier semestre mercredi 30 novembre, dapres notre enquete ils devraient être tres bon cette année. Grâce aux gains obtenus avec son courtier Etoro, je compte rentrer des titres dans mon portefeuille dans les prochains jours, voire dès ce lundi. OENEO a réalisé un superbe deuxième semestre, en croissance de 9.2 % en organique ce qui représente une belle performance pour cette société. Je m’attends à un ROP proche de 14 M€ et à un RN de 8 ce qui nous donnera un PER inférieur à 5… ce qui est très bon marché pour cette société positionnée dans un secteur relativement défensif et une bonne visibilité. A un cours de 1.71 €, OENEO figure parmi l’une de mes fortes convictions du moment.
– Le comportement du titre PRISMAFLEX est très révélateur du comportement boursier du secteur industriel. Notre portefeuille a largement profité de la décote et de la hausse du titre dans la première partie de l’année. Après avoir atteint des plus hauts annuels à 13 € à la fin du mois de juin, – ce qui représentait une hausse de plus de 50 % depuis le 1er janvier 2011 -, le cours de PRISMAFLEX n’en a plus fini de sombrer abandonnant 50 % en quelques mois. Les résultats annuels s’étaient pourtant avérés excellents quoique sans surprise. PRISMAFLEX a ensuite été rattrapé par la crise des dettes souveraines, victime de la désaffection des investisseurs anticipant le pire sur le secteur industriel. Le CA du premier semestre s’est établi en très faible croissance, les premiers effets du ralentissement économique se faisant sentir. Il est difficile de faire des prévisions sur le RN qui sera publié mercredi soir mais il devrait avoir bien résisté quoiqu’en repli. Je table sur un RN de 0.7 M€ pour ce 1er semestre. Un RN de 1.2 M€ sur l’année nous donnerait un PER de 6, ce qui est faible mais pas non plus excessivement bas dans un tel marché. A suivre. – PIERRE ET VACANCES publiera ses résultats annuels. Je pense que toutes les mauvaises nouvelles pourraient être dans les cours, le titre affichant une baisse de près de 62 % depuis le début de l’année alors que la société n’a pourtant pas démérité. PIERRE ET VACANCES a surtout pâti de l’annonce par le gouvernement de la suppression du dispositif Scellier. Malgré un horizon assombri pour le tourisme, les réservations pour les vacances de la Toussaint et d’hiver s’avèrent encourageantes d’après la dernière enquête de Ipsos. C’est surtout le pôle immobilier qui suscite le plus d’inquiétudes car il devrait connaître un net ralentissement. Cette activité aura bien du mal à compenser les performances de la branche du tourisme, surtout dans un tel contexte économique.

A 22.6, le titre me paraît bon marché, je m’attends à des résultats en baisse avec un ROP en baisse à 20 Millions d’euros, des surcoûts concernant les investissements informatiques devraient avoir impactés la rentabilité. Concernant le panel d’analyste, Oddo a porté sa recommandation sur Pierre et Vacances à Neutre contre Alléger auparavant, avec un objectif de cours de 40 euros. Oddo pense que la sous-performance du titre ne se justifie peut-être plus. La SG vise 33.2. De son côté, la Financière de l’ Echiquier a profité de la baisse du titre pour monter à 7.56 % du capital de PIERRE ET VACANCES.

 

This entry was posted on vendredi, juillet 22nd, 2016 at 8:18 and is filed under Investisseurs. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.